vendredi 3 janvier 2014

Les soirs de veille...

Je suis seule et je repense...

A tous ces moments où j'étais bien en partageant des instants, des sensations, des émotions...
Je repense à ce hammam où j'étais avec mon amant cet été. Fallait pas trop se dévoiler, nous étions dans la ville où il travaillait (petite ville de province) et même s'il est plus marié, les rumeurs sur le seul médecin de campagne ont tendance à filer à la vitesse d'un TGV.
Mais il venait vers moi, et ne se cachait pas dans les brumes opaques... Parce que nous avions un feeling, parce que l'envie était plus forte...

Je pense à lui... Philippe.
C'est bien souvent que je pense à lui. Alors que ce n'est qu'un petit homme. Bedonnant et quasi chauve. Loin de tous mes idéaux fantasques... Je ne me retournerai pas sur lui dans la rue, c'est certain, mais y'a un truc !  et malgré la différence d'âge également, il y a un truc !

Sexuellement c'est idéal. Ni "trop bien" et défiant toutes lois de la physiques (et donc éreintant au possible), si juste "correct", c'est parfait....  Un timing idéal, un savoir-faire comme j'aime...

Un soir il s'est endormi après l'amour. Je n'avais pas sommeil et j'étais un peu frustrée.
J'ai pensé, très fort, à ce qu'il pourrait me faire s'il se réveillait, j'ai imaginé, je me suis excitée toute seule... Croyez-le ou non, il s'est réveillé, sans que je ne fasse rien. Et il a tout exaucé... Si ça c'est pas de la complicité !!!

Je le revois dans quelques mois mon Philippe, et que je sois en couple ou pas d'ailleurs...
Mais c'est vrai que parfois j'aimerai qu'il soit plus près, j'aimerai que ce ne soit pas 600 km qui nous séparent mais juste 60...

Ou alors je voudrais que ce soir il y ait François en ligne avec moi. Il a un concert....

Ce soir je suis seule

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire